English

Le Protocole de Kyoto et les Crédits de Carbone

Le Protocole de Kyoto est la première tentative internationale sérieuse d'adresser le changement de climat en réduisant les émissions de GES.  Au travers le Protocole les nations signataires se sont légalement commis à ramener leurs émissions à un certain niveau avant l'an 2012. Le Protocole de Kyoto inclut les pays développés et en voie de développement (désignés sous le nom pays de l'Annexe 1 et les pays non-Annexe 1) et en plus il s'impose des limites  sur les émissions de GES. Il tient compte également d'un mécanisme de commerce en crédit de carbone entre les pays membres.   

Le commerce en crédits de carbone permet les nations qui ne peuvent pas rencontrer leurs cibles de réduction d'acheter des crédits de carbone dans un système d'échange contrôlé. Les crédits de carbone peuvent être achetés d'autres pays membres qui possèdent une quote-part de GES qu'ils n'appliquent plus.  Alternativement, des nouveaux  crédits  peuvent être créés par le financement des projets qui réduisent les émissions de GES. Cette article du Protocole de Kyoto est désigné sous le nom du Clean Development Mechanism (CDM).

Clean Development Mechanism

Le mécanisme de CDM est visé essentiellement aux nations développées (pays d'Annexe I) qui émettent des quantités considérables de gaz à effet de serre (GES). En permettant à ces nations d'investir dans des projets de réduction des GES, elles peuvent compenser leurs émissions en permettant des réductions ailleurs au monde. La plupart des projets de CDM  sont actuellement mis en application dans les pays non-Annexe 1 en raison des coûts plus faibles. 

Les projets de CDM sont strictement contrôlés sous le Protocole de Kyoto. Les projets doivent démontrer comment des réductions d'émission seront réalisées et doivent soumettre à un programme de validation qui démontre que ces réductions sont réalisées. En plus le programme de CDM s'assure qu'il n'y a aucun double compte des projets par l'exécution d'un processus d'enregistrement centralisé des projets. Les projets de CDM ont comme conséquence des crédits de réduction de carbone (Certified Emission Credits ou les CERs). 

climat